Forum du module de jeu Neverwinter Nights Légende de Danaran
 
AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
Partagez | 
 

 [ BG : Phëdre d'Ëssoms ] Mémoire d'une courtisane.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Phedres
Orque
Orque


Messages: 26
Date d'inscription: 15/04/2010
Age: 24
Localisation: Dans mon lit sous une tonne de chocolats !

MessageSujet: [ BG : Phëdre d'Ëssoms ] Mémoire d'une courtisane.   Lun 11 Oct 2010 - 14:56

Nom :
d'Ëssoms

Prénom :
Phëdre

Race :
Humaine

Age :
24 ans

Classe(s)envisagée(s) :
Barde - assassin

Divinité :
Xistale

Villede départ : Drythan

Langue(s) parlée(s) :
Commun, elfe, langue des signes.


Description physique :
Belle brune aux yeux d'ébène légèrement en amande et au teint hâlé.


Caractéristiques :

For : 8
Dex : 12
Con :10
Int :12
Sag : 10
Cha : 18


Dernière édition par Mystères le Jeu 2 Juin 2011 - 2:05, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Phedres
Orque
Orque


Messages: 26
Date d'inscription: 15/04/2010
Age: 24
Localisation: Dans mon lit sous une tonne de chocolats !

MessageSujet: Re: [ BG : Phëdre d'Ëssoms ] Mémoire d'une courtisane.   Lun 11 Oct 2010 - 15:09

**Voici la couverture d'un journal, il est marron foncé.**
**Le titre de se journal se trouve en haut, à l'écriture d'or.**





Mémoire d'une courtisane.

« J'avoue trouver plus d'extase en aimant qu'en priant »

















Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Phedres
Orque
Orque


Messages: 26
Date d'inscription: 15/04/2010
Age: 24
Localisation: Dans mon lit sous une tonne de chocolats !

MessageSujet: Re: [ BG : Phëdre d'Ëssoms ] Mémoire d'une courtisane.   Lun 11 Oct 2010 - 15:31















[/font]
Vous tournez la page.




Dernière édition par Phedres le Mar 27 Déc 2011 - 19:42, édité 3 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Phedres
Orque
Orque


Messages: 26
Date d'inscription: 15/04/2010
Age: 24
Localisation: Dans mon lit sous une tonne de chocolats !

MessageSujet: Re: [ BG : Phëdre d'Ëssoms ] Mémoire d'une courtisane.   Lun 11 Oct 2010 - 15:39

**Un vieux violon tout usé, cette femme le garde telle une relique.**
**Ce vieux violon à l'apparence normale, est enfaite à l'intérieur vide.**
**A côté du violon on voit un journal, inscrit dessus le titre « Mémoire d'une courtisane », c'est
apparemment le journal que vous êtes en train de lire actuellement.**






Lutherie

Le violon est un instrument de musique à cordes frottées.

Les cordes sont frottées à l'aide d'un archet.

L'archet est une fine baguette, légèrement incurvée, d'environ 75 cm de long

La baguette tend une mèche de crins de cheval entre ses extrémités : la pointe et le talon.

Le violon possède quatre cordes accordées à quinte ,sol, ré, la, et mi.



Les différentes parties du violon





Volute :
Le manche et la volute sont formés d'une seule pièce de bois. La volute est sculptée à l'aide de
scies très fines, elle est percée de trous pour fixer les quatre chevilles d'accord.

Cheville :
En les tournant, on tend plus ou moins les cordes. De cette façon, on peut accorder
l'instrument. Chaque cheville d'accord contrôle une corde.

Le manche :
Il est la partie supérieure de l'instrument. C'est un bloc d'érable au bout duquel la volute est
sculptée. Des trous y sont forés pour les quatre chevilles d'accord.
C'est sur le manche qu'est fixée la touche en ébène.

Ouïes :
Elles laissent passer le son provenant de l'intérieur de la caisse. Ce son est produit par la
vibration des cordes et est amplifié par la table d'harmonie.

Table d'harmonie :

Les vibrations des cordes sont transmises à la table d'harmonie située sous les cordes ou à
leur extrémité. Elle est faite en bois flexible et élastique et peut donc vibrer fortement pour
amplifier le son.

Cordier :

C'est la partie de l'instrument sur laquelle les cordes sont attachées.

Chevalet :

Les cordes s'appuient sur cette pièce de forme arrondie appelée "chevalet".
Le chevalet transmet les vibrations des cordes à la table d'harmonie.



Vous tournez la page.



Dernière édition par Mystères le Lun 11 Oct 2010 - 16:04, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Phedres
Orque
Orque


Messages: 26
Date d'inscription: 15/04/2010
Age: 24
Localisation: Dans mon lit sous une tonne de chocolats !

MessageSujet: Re: [ BG : Phëdre d'Ëssoms ] Mémoire d'une courtisane.   Lun 11 Oct 2010 - 15:47

Qui suis-je ?






Vous qui lisez mon journal, sachez que ma vie fût-elle quelle est décrite ici.
Ne jugez jamais avant d'avoir lu la fin.


Je suis Phëdre, troisième et dernière fille de l'illustre et noble famille d'Ëssoms, vivant à Helmgart.
Cette dernière, était une ville ouverte et à la croisée de civilisations de différentes ethnies qui avait toujours prôné un
esprit d’ouverture, en particulier sous la férule de l’un des membres la dirigeante Sharilla, ma Mère..

Mère, était une ménestrel humaine défendant des idéaux de beauté, d’art et de tolérance envers les autres sociétés,
elle adorait la pure liberté qu'est l'art, ayant des gouts raffinés et une culture noble issue de son éducation bourgeoise.
Sa beauté, sa sagesse et son coeur d’une très grande bonté ravirent rapidement celui de ses compatriotes ce qui fit que Mère eu rapidement une place au sein du Conseil de la paisible cité de Lumière qu'est Helmgart.

Père était quand à lui Capitaine de la garde d'Helmgart et maître-d'arme.
Homme d'honneur et à la fierté grande, il était respecté de tous.


Le temps passa lentement...
J'avais maintenant six ans, quand nous sombrâmes en guerre.

Père et Mère, choisirent de nous envoyer hors de la ville, chez Tante Chrystalle, une courtisane bien connu, qui tenait une maison d'apprentissage.

Le voyage dura quatre jours.

Dès que nous fûmes arrivé à la cour des plaisirs, Tante Chrystalle nous fis patienter devant la porte et nous examina
toute les trois.

Je ne sais plus combien de temps cela avait durée, mais assez pour avoir mal aux jambes.

Quand elle eu finis, elle nous exposa son verdict.

Vous tournez la page.


Dernière édition par Mystères le Lun 11 Oct 2010 - 16:04, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Phedres
Orque
Orque


Messages: 26
Date d'inscription: 15/04/2010
Age: 24
Localisation: Dans mon lit sous une tonne de chocolats !

MessageSujet: Re: [ BG : Phëdre d'Ëssoms ] Mémoire d'une courtisane.   Lun 11 Oct 2010 - 15:52

Tante Chrystalle nous dit.

- Aurore, à treize ans, tu es trop grande pour que je t'instruise, d'après ma chère soeur tu es née
pour devenir guérisseuse, tu partira donc dès maintenant au couvent.


*Elle se tourna vers la seconde.*

- Toi, Margarette, ce sera à l'école de magie, tu nous sera utile pour plus tard une fois magicienne.

-Quand à toi .. Phëdre, je te garde auprès de moi, je m'occuperais personnellement de ton
éducation, mais sache que je suis très exigeante, si ton travail ne me convient pas, tu finira
domestique.



Nous ne dîmes mots, mes soeurs et moi .. Tante Chrystalle était gentille, mais très stricte, il ne valait
mieux pas discuter ses ordres.

Après de longs au revoir, mes soeurs partirent, me laissant seule avec elle..

Nous débutâmes mon apprentissage le jour d'après.

Tante Chrystalle m'enseigna en tout quatre phases pour devenir la Courtisane,
celle qui ne sera jamais égalée.


Je passais toute mes matinées dans une bibliothèque,
n'ayant que six ans, le premier pas à faire était d'apprendre à lire et çà le plus vite possible.
Tante ne plaisantait pas sur çà, et me faisant travailler comme personne.
Mais cela paya vu qu'en quelques semaines j'étais capable de lire et d'en comprendre le contenue.
Ce qui fit qu'après je commença à m'instruire et à accroître mon savoir, en débutant par des choses
simple puis en finissant avec des textes complexes.

Le début de l'après midi, était quand à lui réservé à l'apprentissage de la musique, Tante m'appris le
solfège* en même temps que la lecture.

*Le solfège est une formation musique
qui est l'étude des éléments permettant
de lire, écrire, jouer et chanter une
partition.



**Une petite note fut rédigée à côté du mot solfège**

Rythme
Respecte le temps,
la représentation des durées, blanche, croche, double croche.

Intonation
Dans un chant tu dois maitriser tes intonations,
Passer de l'aigu au grave, et du grave à l'aigu, tout en restant juste.
Savoir faire des demi-ton,
Faire des bémols, des dièses.

Échelles
Fait dans le degré, la gamme, la mode et la tonalité
Et surtout la modalité,
c'est très important, sinon tu ne pourra jamais être une chanteuse accomplie.

Interprétation :
Sache nuancer le ton
Met du caractère dans ta représentation.



Vous tournez la page.



Dernière édition par Mystères le Lun 11 Oct 2010 - 16:03, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Phedres
Orque
Orque


Messages: 26
Date d'inscription: 15/04/2010
Age: 24
Localisation: Dans mon lit sous une tonne de chocolats !

MessageSujet: Re: [ BG : Phëdre d'Ëssoms ] Mémoire d'une courtisane.   Lun 11 Oct 2010 - 16:03





**Sur une feuille de parchemin, pliée dans dans le journal, on peut y voir le titre
« L'apprentissage d'une courtisane ».
**A l'intérieur du parchemin, l'écriture y est enfantine.**


L'apprentissage d'une courtisane.

Maître mot : Argent et pouvoir.
Le désir nait dans l'esprit.


Première leçon.
Savoir se faire aimer des hommes.
Soutirer de l'argent aux hommes et avoir assez de pouvoir sur eux pour qu'ils ne te quittent pas.
La courtisane est la femme la plus libre du monde.
Tu dois dissimuler tes motivations profondes derrière une apparence de désir et entretenir ton
amant dans cette illusion.
Ensuite, vient la phase la plus intéressante, l'homme doit toujours être convaincu d'éveiller en toi
une telle attirance et un tel désire que tout le reste en découlera tout naturellement.
Flatte le, et plus il t'aimera.


Deuxième leçon.
Savoir être irrésistible.
Tu as un corps séduisants, une voix douce et chaude, une véritable aisance en société, une bonne
éducation, et un goût prononcé pour l'amour.
Soit curieuse, mais sans le montrer.
Tu ne dois jamais te mettre en colère, et encore moins la dispute.
Toujours se méfier de ton amant, car il peut te doubler.


Troisième leçon.
Maitriser son comportement.
Tu ne dois jamais prendre d'initiative, laisse l'homme guider.
Manifeste ton étonnement et ton ravissement devant tout ce qu'il fait.
Ne le néglige pas.
Montre toi inquiète à son sujet, quand il se montre pensif.


Quatrième leçon.

Celle ci est la plus importante.
Tu ne dois avoir aucun état d'âme à user de certains artifices.
Demande lui le plus d'argent nécessaire pour acheter ce qui te plais, tu peux même demander de
l'argent sans rien acheter.
Rend toi indispensable, absente toi de temps en temps en inventant n'importe quels prétextes.
La sensation de manque te rendra encore plus précieuse pour lui.



Vous tournez la page.



Dernière édition par Mystères le Ven 8 Avr 2011 - 17:41, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Phedres
Orque
Orque


Messages: 26
Date d'inscription: 15/04/2010
Age: 24
Localisation: Dans mon lit sous une tonne de chocolats !

MessageSujet: Re: [ BG : Phëdre d'Ëssoms ] Mémoire d'une courtisane.   Lun 11 Oct 2010 - 16:11

J'appris avec plaisir, je passais même la nuit dans les archives, pour y lire de la poésie et autre
texte.

En tout cas, une chose est sûre, c'est que je n'étais plus candide.

A l'âge de quatorze ans, je n'ignorais plus grand chose sur le plan théorique, des pratiques d'une
courtisane.

J'écoutais furtivement les adeptes parler.
Je savais tout du joaillier de la cour dont les parures ornaient le cou des hautes dames, pour son
plaisir, il préférait les jeunes filles les plus belles vêtues en tout et pour tout des seuls atours que la
nature leur avait donnés.

J'étais aussi au courant pour le magistrat, dont les conseils et la sagacité avaient fait la renommée,
et dont le rêve secret était d'honorer plus de femmes en une nuit que l'avait fait une certaine Déesse.
Toutes ces choses, je les connaissais et je me jugeais sage de les connaître.

Je sais aussi qu'il existe vingt sept points sur le corps d'un homme et quarante-cinq sur celui d'une
femme qui provoquent un désir intense.

Le bal de fin d'apprentissage des ainées eu lieu peu avant mon quatorzième anniversaire, puisque je
suis native du printemps, mais Tante Chrystalle décréta que je pourrais y assister malgré jeune âge.


---------------------------


Une adepte nous donna nos instructions dans la cuisine.
Comme çà, dit-il avec impatience, **Corrigeant la ligne de mon bras qui tenait un
plateau.**
Non non ! En douceur et avec élégance.

– Tu n'es pas en train de porter des chopes dans une taverne !

– C'est mieux.
**Grogna l'adepte après que j'ai ajustée ma position.** Et la formule
maintenant ?

– Du plaisir.
**Dis-je**

Très bien, vous veillerez à proposer d'abords aux invités, puis ensuite à Dame Chrystalle.
Ensuite c'est chacun pour soi.

Mais .. Comment saurons-nous ? *Demandais-je* Tout le monde porte un masque.

– Vous le saurez
. *Répondit-il* Sinon gare à vous.

Et sur ce conseil fort peu rassurant, il nous laissa pour hâter le pas vers le personnel de cuisine.

– Dépêchez vous ! *S'écria le sommelier* Les invités viennent d'arriver ! **Il nous tendit
nos plateaux et nous poussa vers la porte.**



Vous tournez la page.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Phedres
Orque
Orque


Messages: 26
Date d'inscription: 15/04/2010
Age: 24
Localisation: Dans mon lit sous une tonne de chocolats !

MessageSujet: Re: [ BG : Phëdre d'Ëssoms ] Mémoire d'une courtisane.   Lun 11 Oct 2010 - 16:15

**Dans la grande salle, des coussins avaient été disposés le long du mur.
Nous nous mîmes aux places assignées pour attendre. Nous avions une vue parfaite sur la
procession qui faisait son entrée entre les colonnes de marbres.
**


Chargé de verres, le plateau n'était pas léger, mais j'avais été entraînée pour tenir.

La fête était donc lancée. Je me redressai, tout endolorie d'être restée à genoux, puis commençai à
circuler.

Nous avions tous noté les costumes dans la procession, nous ne connaissions peut-être pas les
joueurs, mais les équipes étaient faciles à identifier.


Du plaisir. *Dis-je dans un murmure en levant mon plateau.*

Chaque fois, un verre était pris, vidé et reposé.

Dans la grande salle, les serviteurs en livrée apportaient plat après plat de mets somptueux, jusqu'à en faire ployer et gémir les tables.

Je devais circuler parmi eux en les évitant.


Devant moi se tenait un invité, habillé de velours noir et un éclat de bronze.
**Je murmurais ma formule rituelle en offrant mon plateau.**

– Du plaisir.
– Phëdre.

Je connaissais cette voix d'homme, pleine et riche. Je levais le regard.

– Messire Lysandre !
– En effet. Je ne m'attendais pas à te voir ici, Phëdre. Tu n'aurais quand même pas finit
comme ta Tante ?
– Non Messire ..
**Je sentis le rouge me monter aux joues** J'aide juste à servir.


Tante remarqua que Messire Lysandre me suivait du regard durant tout le bal.

Ce fut cette nuit là que j'entrevis pour la première fois la nature des trames subtiles à l'oeuvre en ces
Terres.


Malgré la rencontre que je venais de faire, nul ne pourrait prétendre, je crois que tout était à mettre
sur le compte de l'influence de Messire Lysandre.

---------------------

Après le bal, Tante vint me voir.

– Phëdre, je crois que tu vas aimer ce que je vais t'enseigner. Tu vas apprendre à regarder, voir et concevoir et les mérites de cet enseignement te dureront toute ta vie.


Ainsi débutèrent les années de mon long apprentissage, au cours desquelles j'appris à regarder,
voir et concevoir.

Cela faisait deux années et demie que j'avais commencée ce nouvel apprentissage, et que je
pratiquais l'acrobatie sous la houlette d'un maître déniché je ne sais où.

Tout comme Tante, il croyait aux vertus d'une approche équilibrée pour former la nature des êtres,
si bien que je livrais d'interminables séries d'exercices physiques pour que nos esprits aiguisés
fussent enchâssés dans des corps déliés et vigoureux.






Vous tournez la page.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Phedres
Orque
Orque


Messages: 26
Date d'inscription: 15/04/2010
Age: 24
Localisation: Dans mon lit sous une tonne de chocolats !

MessageSujet: Re: [ BG : Phëdre d'Ëssoms ] Mémoire d'une courtisane.   Lun 11 Oct 2010 - 16:21






**Une autre feuille de parchemin se trouve dans le journal, cependant celle-ci est plus
froissée et abîmée que l'autre. Visiblement elle a souvent servie, on peut y voir le titre
« L'apprentissage d'un assassin».**

**L'écriture de ce parchemin, ne semble pas être la même aux premiers regards, elle est
écrite de façon brute*


L'apprentissage d'un assassin.


Maître mot :

La persévérance, la capacité d'adaptation
N'ai pas peur de la mort,
car la mort c'est TOI.



Première leçon.
Pour être un assassin,
tu devra manier le combat à main nue.
Maîtriser avec soin la porté des coups aux points vitaux du corps humain
et la manière de les blesser ou de les bloquer..
Manier tout type de combat,
d'endurcir son corps et son esprit,
ainsi que de prévoir et d'éviter le danger.


Deuxième leçon.
De ce fait, tu dois être capable de mimétisme.
Tu dois pouvoir t'adapter à toute les situations,
savoir pénétrer par effraction et de voler ou tuer.
Ne cherche jamais l'affrontement direct, ni à montrer ton courage,
mais pense plutôt à survivre et mène à bien ta mission qui t'ai donnée,
sans ressentir ni honte ni colère, pour cela maîtrise l'art de l'évasion.


Troisième leçon.

Tu devra te renseigner sur ton ennemi.
Tu devra désinformer ton ennemi.
Tu devra repérer les espions, et les soudoyer si cela t'ai utile.


Quatrième leçon.
Utilisation et fabrications des poisons tu connaitra.
Furtif tu sera.
Déguisée tu devra
pour te faire passer pour quelqu'un d'une autre classe sociale ou d'une autre région.




Vous tournez la page.



Dernière édition par Mystères le Ven 8 Avr 2011 - 17:36, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Phedres
Orque
Orque


Messages: 26
Date d'inscription: 15/04/2010
Age: 24
Localisation: Dans mon lit sous une tonne de chocolats !

MessageSujet: Re: [ BG : Phëdre d'Ëssoms ] Mémoire d'une courtisane.   Lun 11 Oct 2010 - 16:25






J'avais maintenant dix huit ans, l'âge de la délivrance, l'âge qui annonçait la fin de mon
apprentissage.

Celui qui me fit devenir, une courtisane aux songes noirs, l'âme d'une assassine.

Avant de partir, Tante m'offris un violon.. Un vieux violon, qui n'était pas comme les autres.
Elle me donna comme toute explication, cette énigme.


Offerte tu sera,
A celui qui te soumettra,
sinon,
Hymnode Funèbre,
tu deviendra.



Je ne compris sa phrase qu'à ce jour,
celui où vous lisez mon journal.

T-elle fut la fin, que me désigna Tante.

Perdre, ou répandre la mélancolie dans mon sillage




Vous tounez la page.



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 

[ BG : Phëdre d'Ëssoms ] Mémoire d'une courtisane.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» [VAL] Courtisane
» Sinëið, la Courtisane des Dragons
» pour memoire
» Qu'est-ce que la mémoire vive, RAM ?
» Hanabelle S. Dupuy - La mémoire du Feu.

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Légende de Danaran :: RP :: Backgrounds-